Courez, vite, pour la gagner !

Qui veut la petite dernière de la tribu Pardon! ? Qui veut chausser la basket stylée que vous ne trouverez pas partout ? Va falloir y mettre un peu du sien alors, enfin du vôtre. C’est parti, on vous en dit plus.

Quoi ? Une basket Pardo! On imagine que vous êtes forcément étonnés voire peut-être même totalement décontenancés. Désorientés ? Troublés en tout cas, face à cette nouveauté totalement inédite chez Pardon!. Parce que autant les T-shirts, ça oui vous connaissez et vous êtes habitués. Les serviettes de plage et autres mugs, là encore rien d’anormal. Mais des baskets ! Du jamais vu.

Mais qu’est-ce qui a bien pu leur passer par la tête chez Pardon! pour créer une paire de baskets vous vous demandez ?

« Baskets » et « baskets »

Il y a« baskets « et « Baskets », et ça n’est sûrement pas vous qui direz le contraire. Quitte à créer une basket, on n’allait quand même pas faire dans le basique et le classique. Ce serait mal nous connaître. Alors on s’est fait plaisir, et le résultat est complètement à la hauteur de nos attentes, toute modestie gardée of course. Le but était simplement de créer une chaussure à l’image de Pardon!. Et c’est fait ! Design, dans l’air du temps et un brin revendicatrice, mais avec un zeste d’élégance. Pardon! quand même.

Le design justement, c’est Christian, graphiste en titre de PARDON!, qui s’en est chargé. « L’inspiration a été le “my way fuck off” dans le sens où, comme la chaussure s’adresse aussi aux ados, c’est my way ou rien, vous savez, cette période de révolte si chère à nos ados. Le style, c’est un style croquis, street style. » 

C’est ensuite l’artiste peintre Mickaël Gence qui a customisé les baskets ; baskets qui ont été fournies par la chaine de magasins COURIR.

Dans l’air – local – du temps

Ok ok, mais ça ne répond toujours pas à la question que vous vous posez : pourquoi des baskets ? Bah… parce que ! Parce que les baskets, c’est intemporel, ça correspond autant aux jeunes qu’aux moins jeunes, aux lycéens, aux étudiants et aux actifs (de là à dire que les ados ne sont pas actifs, Pardon! se dégage de toute responsabilité face à de tel propos sans aucun doute diffamatoires… ). En bref, les baskets, ça rassemble les générations et ça on aime chez Pardon!.

Et puisqu’on ne produit pas de chaussures, l’occasion était trop belle de collaborer avec Courir et de proposer une paire de baskets uniques, locales, street style et définitivement « My way fuck off ! ».

Suivez-nous et partagez !

Leave a Reply

EnglishFrançaisDeutsch